Actualités


ECHOS toujours à l'écoute de l'innovation

Nous sommes  désormais équipés d'un logiciel de conception spécifique aux installations techniques : Stabiplan

                                                        qui permet de concevoir, visualiser, contrôler et optimiser des installations techniques.

 Réchauffement climatique : le GIEC appelle les Etats à des transformations "sans précédent"

ENVIRONNEMENT Pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, le monde devra faire des efforts sans précédent, sous peine d'atteindre les 3 degrés à la fin du siècle...

20 Minutes avec AFP

 

 —  

 

Contre le réchauffement climatique, le monde doit agir, de préférence tout de suite. Dans un nouveau rapport publié ce lundi, les experts du climat de l’ONU (Giec)s’adressent directement aux Etats pour entrer dans la lutte. Le monde devra engager des transformations « rapides » et « sans précédent », s’il veut limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, mettant en garde contre des risques accrus au-delà de ce seuil.

 

Vagues de chaleur, extinctions d’espèces, déstabilisation des calottes polaires, source de montée des océans… Dans un rapport de 400 pages, les scientifiques exposent les nombreux impacts déjà à l’œuvre et pointent du doigt la menace d’emballement au-delà d’1,5°C de réchauffement.

Plus 3 degrés à la fin du siècle

« Chaque petit accès de réchauffement supplémentaire compte, d’autant que passer cette limite d’1,5°C accroît le risque de changements profonds voire irréversibles, comme la perte de certains écosystèmes », explique Hans-Otto Pörtner, co-président de cette session du Giec.

Si le mercure continue de grimper au rythme actuel, sous l’effet des émissions de gaz à effet de serre, il devrait atteindre +1,5°C entre 2030 et 2052, note le rapport, basé sur plus de 6.000 études. Et si les Etats s’en tiennent à leurs engagements de réduction d’émissions pris dans le cadre de l’accord de Paris en 2015, ce sera +3°C à la fin du siècle.

Pression sur les énergies fossiles

Alors que faire, tandis que 2017 a encore vu les émissions mondiales liées à l’énergie repartir à la hausse ? Pour le Giec, les émissions de CO2 devront chuter drastiquement dès avant 2030 (-45 % d'ici 2030) et le monde atteindre une « neutralité carbone » en 2050. Autrement dit il faudra cesser de mettre dans l’atmosphère plus de CO2 qu’on ne peut en retirer.

Villes, industries, énergie, bâtiment… Tous les secteurs sont appelés à s’atteler à de « profondes réductions d’émissions » : rester à 1,5°C demandera « une transition rapide » et d’une ampleur « sans précédent ». Le Giec insiste sur l’énergie - charbon, gaz, pétrole étant responsables des trois quarts des émissions. Et propose plusieurs scénarios chiffrés incluant différentes combinaisons d’actions.

L’Alliance des petits Etats insulaires, à la pointe du combat pour inscrire l’objectif des 1,5°C dans l’accord de Paris, a appelé lundi « les nations civilisées à prendre leurs responsabilités en relevant leurs efforts pour réduire les émissions ».

Heureusement nous avons les solutions pour concevoir et rénover des bâtiments économes en CO2 et confortables par tous temps #ingenierie #hqe #passifs

Echos recrute un(e) projeteur-thermicien(ne) BIM en génie climatique

 

 

15 ans d'ingénierie au service de vos projets.

En 2017, Echos fête ses 15 ans.

 

15 ans d'ingénierie au service de vos projets.

 

Grâce à nos partenaires, le bureau d'étude ECHOS poursuit son développement pour la maitrise des coûts et de performances des projets.

 

En 2017, ECHOS renforce son équipe avec le recrutement de :

  • 3 nouveaux économistes de la construction
  • 1 projeteur CVC BIM
  • 1 chef de projet en génie climatique

Ces recrutements permettent de renforcer nos compétences et expériences en processus 100 % BIM.

 

 

Le BIM, une réalité.

Le BET échos a depuis plusieurs années investi dans la maquette numérique et le BIM.

 

Depuis Septembre 2015, le recrutement d'une spécialiste du BIM nous permet de fournir un service efficace aux Maitres d'Ouvrage et Architecte. Nous assurons en interne le management du BIM sans augmentation des honoraires !

 

Chaque projet est depuis plusieurs mois, étudié en maquette numérique conformément à notre convention d'exécution que nous mettons à disposition de nos partenaires.

 

En Economie de la construction, en Ingénierie énergétique comme en Ingénierie Environnementale, tous nos logiciels sont compatibles IFC.


Formés, expérimentés, structurés, le BET échos est le partenaire de vos projets BIM.

 



Premiers bâtiments modulables labellisés Biosourcés

Le BET échos a accompagné la conception et la construction des premiers bâtiments à structure modulables pour l'obtention du label Biosourcé.


Ce projet est totalement démontable et recyclable. Il offre une grande flexibilité à travers sa modularité, et des parties des bâtiments pourront être déplacées sur d’autres sites de la CODAH. Il dispose également d’une réversibilité unique car ces bureaux sont aussi entièrement convertibles en logements.


L’ambition du projet est de réduire considérablement son impact environnemental à travers un bâtiment à 80% recyclable. De ce fait, l’impact sur l’environnement serait minime lors du déménagement ou de la déconstruction finale des bâtiments. La qualité environnementale d’ensemble du projet se reflète aussi via l’utilisation des matériaux biosourcés et l’obtention des labels « NF HQE™ Bâtiment Tertiaire » et « Bâtiment biosourcé ».


L'article de L'Ademe


Echos est sélectionné pour Réinventer Paris

le BET échos est sélectionné dans l'équipe VIA 35 pour l'appel à projets innovants de la Ville de PARIS

reinventer.paris

 

Selon Jean-Louis Missika, maire adjoint chargé de l'urbanisme, de l'architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité,

l'appel à projet est l'occasion pour tous les acteurs de l'immobilier de "se mobiliser en faveur du logement, mais aussi en faveur de l'innovation dans l'urbanisme et l'architecture." 

de repenser l'immobilier et l'aménagement urbain, "par le service, plutôt que par la possession" et à considérer, "dans un avenir pas si lointain, la réindustrialisation des villes".

 

Toute l'équipe planche actuellement sur 3 sites emblématiques.

 

A suivre....

 

 

Je suis Charlie, et pour longtemps

Dimanche 11 janvier, la Marseillaise chuchotée par plusieurs milliers de personnes était bouleversante.

"Liberté" scandée par tous est un mot fort, puissant, beau et qui prend tout son sens. (Même la Liberté peut être exigeante.)

Ce Dimanche 11 janvier, à Paris, j'ai compris que nous avions tous une part de la république en nous, une part de notre démocratie que nous devons défendre. Il est maintenant temps de prendre en main notre destin collectif et ne pas laisser seulement les Politiques mener la danse.

Je suis maintenant un homme averti, et une homme averti en vaut deux. Je serais donc plus vigilant dorénavant. Merci Charlie, merci la Police, merci les Français, tous les Français !

Sylvain TEISSIER

 

Projets primés au Grand Prix de l'Architecture

Deux de nos projets primés au Grand prix de l'Architecture de Haute-Normandie.

Le BET échos a eu la chance d'étudier 2 projets primés au Grand Prix de l'Architecture de Haute-Normandie décerné le Samedi 25 Janvier 2014 en présence de Jacques Ferrier à Rouen.

- la reconstruction de l'église Notre Dame de Bonsecours au Havre (76) (le projet ici)

- la reconstruction de l'école JEan Moulin à BERNAY (27) par François PRINVAULT architecte (le projet ici)

   

Début de la saison de chauffe

Le 21 Novembre 2013, nous avons allumé le poële à bois pour la première fois.

Après plusieurs journées avec un temps maussade et des températures négatives la nuit, ce Jeudi 21 Novembre nous avons allumé le Poële à bois.

 

Il fonctionne 2 heures le matin pour assurer la température de confort de 21°C, puis les apports internes et le rayonnement solaire font le reste.

 

Nos bureaux sont certifiés PassivHaus

Depuis le 14 Juin 2013, nos bureaux sont officiellement certifiés PassivHaus par le PassivHausInstitut de DARMSTADT et La Maison Passive Service.

A l'issue d'une étude complète "à l'aveugle", la Maison Passive a confirmé que le bâtiment de 374m² utile répond en tout point aux critères de label PassivHaus.

Les résultats sont les suivants :

- Besoin de chauffage limité à 8kWh/m².an (au lieu de 15 exigés)

- Besoins énergétique limité à 101 kWhep/m².an (au lieu de 120 exigés)

- Etanchéité à l'air égale à 0.47 vol/h (au lieu de 0.60 exigé)

De plus le confort d'été est confirmé par un potentiel de surchauffe inférieur à 5% du temps d'occupation.

Le projet est maintenant visible sur la base de donnée officielle www.bddmaisonpassive.fr.

 

ECHOS, certifié CEPH

Le Bureau d'étude ECHOS est certifié Concepteur Européen de Maisons Passives (CEPH).

Cette certification est obtenue après une formation longue et exigeante puis un examen sur table.

Après corrections, le Passiv Haus Institut de Darmstadt a officiellement délivré la certification à Sylvain TEISSIER, gérant de ECHOS. (la base de donnée Européenne)

Nous sommes donc officiellement reconnus comme ayant les compétences pour accompagner Maitres d'Ouvrages, Maitres d'Oeuvre et Entreprises tout au long du parcours de conception, réalisation puis exploitation de leurs projets passifs.